THE SINGING LINE

December 27, 2020

It did not take long before he knew that a story needed to be written about it. 

It was the third time that he was out, singing on the line. The blue sky sang along overhead, as well as the sounds of the city around him.

I suppose this is what brought him here. What is singing? That word has become larger and larger, as life has gone on. It is only getting larger, each day. 

And what a joy for it to get larger! For the larger it gets, the more singing is to be heard. 

He paused, and thought, "Yes, that's it!"

For really, it was! That's why he had begun singing on this line, on the frozen lake of Parc La Fontaine. 

When you hear that everything sings, when you hear each voice, you begin to realize it doesn't matter what voices you are singing along with, or even which other ears are listening for that matter. 

But of course, you want to bring others into this understanding, that really, it's all singing, all the time. 

And so you sing their songs, of course! Because if you can sing theirs, they may indeed be interested in singing yours. 

The Singing Line runs the length of the lake on the side of the bridge that is closest to Rue Sherbrooke. It is shaped like a funny kidney, perhaps, or a weird worm. Some days the line is clear, other times it is not. When it is, even then there are places where you can become lost in it, and you learn, slowly, that this must always be the case. 

It does not go the entire length, I suppose one should add. It goes almost to either end, shy of a couple dozen meters. That may change, though, so that people can easily step onto the singing line from either end. 

So, on the line, I walk. I walk many times a day, if I can, if the weather is good. I am not sure if this will last, but I hope it does. Many things are, in fact, open to change. 

It's a funny thing to make a line. I mean it. Try it! Try starting a line! It's fascinating. Many things follow: 

1. People follow the line. 

2. You become connected to place in a deeper way.

3. You become more observant.

4. You become more content. 

5. You become more aware of connection with others on the line.

6. You sing more, perhaps. 

7. You discover others aren't aware, perhaps, that they are following the line. 

8. You are aware that others play with the line, each in a different way. 

9. Children delight in the line. 

10. You'll start writing a story about a line. 

I digress. But you can see, he was getting into a lot of new experiences from this line. 

It started from a funny place - he felt a need to walk in the middle of the lake to sing, on the fresh snow, and in so doing be maximum solitude, maximum outdoor privacy, maximum distance from other people. 

Of course, this didn't work, did it? 

And good thing that it didn't, because otherwise the line wouldn't have come to include so many beautiful voices. 

This is why, of course, he sat down to start typing the third time he walked the line. Because, this time, there were many, many people around him. And the singing changed. 

It is easy, it is wondrous, it is beautiful and it is pure to sing to the stars. To sing to almost anything, really. To sing to the bowl in your hands as you wash dishes. To sing to the crayon you colour with. To sing to a cow, who delightfully sings along. These are marvellous, marvellous things. Sing to these things! 

However, it becomes different when you are surrounded by people. People who have thoughts about singing. People who sing themselves, maybe, or even worse, don't sing, and sometimes they react to you in the way that, of course, says more about how comfortable they are with their own singing, but sadly doesn't always make it easier to sing, even knowing this. 

And so this third day, walking this line, a choice was made. To sing to the world the songs that popped on the iPod, songs they wanted him to sing. 

And to do this with love, knowing that really, one of the deepest ways to love someone is by singing their song. 

So here I am, typing, deciding what to come next in the story. 

I think I have touched all the main points. 

Perhaps the only thing now is to dream - dream about what possibilities lie in The Singing Line. How perhaps others will also walk it, and sing. How perhaps others will begin singing on their own for a while, as I did, and they will join the singing line when they are ready to love themselves. 

I will leave with this final thought - in singing, we can find the deepest level of self-love that one can find, and by singing with the voices of others, we can learn to love that deep part of them, as well. 

LA LIGNE DE CHANT

27 Décembre 2020

Il ne lui fallut pas longtemps avant qu'il ne sache qu'une histoire devait être écrite à ce sujet. 

C'était la troisième fois qu'il sortait, chantant sur la ligne. Le ciel bleu chantait au-dessus de sa tête, ainsi que les sons de la ville autour de lui.

Je suppose que c'est ce qui l'a amené ici. Qu'est-ce que le chant? Ce mot est devenu de plus en plus grand au fil de la vie. Il ne fait que s'agrandir chaque jour.

Et quelle joie de grossir! Plus il s'agrandit, plus on entend le chant.

Il s'arrêta et pensa: «Oui, c'est ça!

Car vraiment, ça l'était! C'est pourquoi il avait commencé à chanter sur cette ligne, sur le lac gelé du parc La Fontaine. 

Lorsque vous entendez que tout chante, lorsque vous entendez chaque voix, vous commencez à réaliser que peu importe les voix avec lesquelles vous chantez, ou même les autres oreilles qui écoutent d'ailleurs.

Mais bien sûr, vous voulez amener les autres dans cette compréhension, que vraiment, tout est chanter, tout le temps.

Et donc vous chantez leurs chansons, bien sûr! Parce que si vous pouvez chanter leurs chansons, ils seront peut-être intéressés à chanter la vôtre.

La Singing Line longe le lac du côté du pont le plus proche de la rue Sherbrooke. Il a peut-être la forme d'un drôle de haricot rouge ou d'un étrange ver. Certains jours, la ligne est claire, d'autres fois non. Quand ce n'est pas clair, il y a des endroits où l'on peut s'y perdre, et on apprend, lentement, que cela doit toujours être le cas.

Cela ne va pas sur toute la longueur, je suppose qu'il faut ajouter. Il va presque à chaque extrémité, à moins de quelques dizaines de mètres. Cela peut changer, cependant, de sorte que les gens puissent facilement entrer sur la ligne de chant de chaque extrémité. 

Donc, sur la ligne, je marche. Je marche plusieurs fois par jour, si je peux, si le temps le permet. Je ne sais pas si cela durera, mais j'espère que cela durera. Beaucoup de choses sont, en fait, ouvertes au changement. 

C'est drôle de faire une ligne. Je suis sérieux. Essayez-le! Essayez de commencer une ligne! C'est fascinant. Beaucoup de choses suivent: 

1. Les gens suivent la ligne. 

2. Vous devenez connecté pour placer de manière plus profonde. 

3. Vous devenez plus observateur. 

4. Vous devenez plus content. 

5. Vous devenez plus conscient de la connexion avec les autres sur la ligne. 

6. Vous chantez peut-être plus. 

7. Vous découvrez que les autres ne sont peut-être pas conscients qu'ils suivent la ligne. 

8. Vous savez que d'autres jouent avec la ligne, chacun d'une manière différente. 

9. Les enfants se réjouissent de la ligne. 

10. Vous allez commencer à écrire une histoire sur une ligne. 

Je digresse. Mais vous pouvez voir, il entrait dans beaucoup de nouvelles expériences de cette ligne. 

Cela a commencé à partir d'un endroit amusant - il ressentait le besoin de marcher au milieu du lac pour chanter, sur la neige fraîche, et ce faisant, être une solitude maximale, une intimité extérieure maximale, une distance maximale des autres personnes. 

Bien sûr, cela n'a pas fonctionné, n'est-ce pas? 

Et c'est une bonne chose que ce ne soit pas le cas, car sinon la réplique n'aurait pas fini par inclure autant de belles voix. 

C'est pourquoi, bien sûr, il s'est assis pour commencer à taper la troisième fois qu'il a parcouru la ligne. Parce que, cette fois, il y avait beaucoup, beaucoup de gens autour de lui. Et le chant a changé. 

C'est facile, c'est merveilleux, c'est beau et c'est pur de chanter aux étoiles. Pour chanter à presque n'importe quoi, vraiment. Chanter le bol dans vos mains pendant que vous faites la vaisselle. Pour chanter le crayon avec lequel vous colorez. Pour chanter à une vache qui chante avec toi. Ce sont des choses merveilleuses, merveilleuses. Chantez ces choses! 

Cependant, cela devient différent lorsque vous êtes entouré de personnes. Les gens qui ont des idées sur le chant. Les gens qui chantent eux-mêmes, peut-être, ou pire encore, ne chantent pas, et parfois ils réagissent à vous de la manière qui, bien sûr, en dit plus sur la façon dont ils sont à l'aise avec leur propre chant, mais malheureusement, ne le fait pas toujours plus facile à chanter, même en sachant cela. 

Et donc ce troisième jour, en parcourant cette ligne, un choix a été fait. Pour chanter au monde les chansons qui apparaissaient sur l'iPod, des chansons qu'ils voulaient qu'il chante. 

Et faire cela avec amour, sachant que vraiment, l'une des façons les plus profondes d'aimer quelqu'un est de chanter sa chanson. 

Me voici donc en train de taper, de décider de la suite de l'histoire. 

Je pense avoir touché à tous les points principaux. 

Peut-être que la seule chose maintenant est de rêver - rêver des possibilités qui se trouvent dans The Singing Line. Comment peut-être que les autres marcheront aussi et chanteront. Comment peut-être que les autres commenceront à chanter seuls pendant un certain temps, comme moi, et qu'ils rejoindront la ligne de chant lorsqu'ils seront prêts à s'aimer eux-mêmes. 

Je partirai avec cette dernière pensée - en chantant, nous pouvons trouver le niveau le plus profond d'amour-propre que l'on puisse trouver, et en chantant avec la voix des autres, nous pouvons aussi apprendre à aimer cette partie profonde d'eux-mêmes.

Later December 27th

 

As soon as he arrived back to the line on the lake, he knew he had made a terrific mistake. 

Of course, he knew, it would disappear, as a result of all the ice-skating cheer. 

And so he tried to walk it, once more, 
but the path had been lost, and of that he did mourn. 

But then he took to leaving the lake, to wander around and perhaps to create. 

And so with a wonderful, wonderful turn, he came to a tree from which he could learn. 

What better place to sing, he thought as he looked at the bark on the tree, and the branches that hooked.

And so he linked it to another, nearby, walking twixt them like it was you and I. 

And so he did walk, and it was certainly better than the ice with less grip and with windier weather. 

For what is a line, he thought, but a place, where there is no line, really, for that makes a race. 

No, a circle I've made, which is much better yet, on land where the grass is slow to forget that my footsteps have passed many a time, as I sing to the branches, and to the sky. 

Perhaps you will find it, this path in the park, and then sing upon it, leaving your mark. 

To be heard by the leaves, and the trees, and the earth, the clouds up above, and below, and all the soil, the life therein, and other human ears, who will one day learn that to hear is to listen, and to listen to sing, because the song of the earth is all the earth brings, heard within the soft timeless history of path that I walk, itself a humble ring. 

 

 

Plus tard le 27 Décembre 

Dès qu'il est revenu à la ligne sur le lac, il a su qu'il avait fait une terrible erreur. 

Bien sûr, il savait qu'il disparaîtrait, à la suite de toutes les acclamations du patinage sur glace. 

Et alors il a essayé de marcher, une fois de plus, 
mais le chemin avait été perdu, et de cela il pleura. 

Mais ensuite, il s'est mis à quitter le lac, à se promener et peut-être à créer. 

Et donc avec un tour merveilleux, il est venu à un arbre à partir duquel il pourrait apprendre. 

Quel meilleur endroit pour chanter, pensa-t-il en regardant l'écorce de l'arbre et les branches qui s'accrochaient. 

Et alors il l'a lié à un autre, à proximité, marchant entre eux comme si c'était toi et moi. 

Et donc il a marché, et c'était certainement mieux que la glace avec moins d'adhérence et avec un temps plus venteux. 

Pour ce qu'est une ligne, pensa-t-il, mais un endroit, où il n'y a pas de ligne, vraiment, car cela fait une course. 

Non, j'ai fait un cercle, ce qui est bien mieux encore, sur une terre où l'herbe tarde à oublier que mes pas sont passés plusieurs fois, alors que je chante aux branches et au ciel. 

Peut-être le trouverez-vous, ce chemin dans le parc, et puis vous y chanterez, laissant votre empreinte. 

Être entendu par les feuilles, et les arbres, et la terre, les nuages ​​en haut et en bas, et tout le sol, la vie qui s'y trouve et d'autres oreilles humaines, qui apprendront un jour qu'entendre, c'est écouter, et écouter chanter, car le chant de la terre est tout ce que la terre apporte, entendu dans la douce histoire intemporelle du chemin que je marche, lui-même un anneau humble.

December 28, 2020

It was a day where many things happened. Quite momentous things.

But here we will stay to the story of the singing line. 

The line is weaving its way into the fabric of his dreams. It is, as with all things, endless in its possibilities. 

To create a line one must create it between two places, to connect them. Perhaps, also one can connect the line, so that it is a line that can be followed endlessly. 

And then offer it to anyone who may also wish to sing, to find home in and take comfort in, and so that they may see who they are. 

It must be well-used in order to bring out the song of others. It must be given its purpose, with great intention and knowing. 

And so to be felt for hundreds of years. 

Today, a few tears came to his eyes while singing on the line,

for he realized something.

All those who sing, they sing to prepare the hearts of others for their life.

They sing to prepare the hearts of others for the breadth of the human experience that lies ahead of them. 

And so, we listen to those who seem to understand us most, those who we feel see us, and are singing to us, preparing our hearts. 

But, of course, what about the singers? 

They know, of course, there are others singing. Singing to their people and given them their home. 

And still, sometimes, they choose to sing for their own people.  

However, we have quite a future to prepare others for, ahead. 

We will need all of us. We will need each person as one to unite and create peace again.

It will be a great effort.

And so, I thought walking today, I hope that others hear that I will sing all the songs. I hope they hear that I will love all the songs, all the languages, and learn as much as I can while I am here. 

For what else to do, to prepare for what is ahead, but to try to sing to the heart of each person, and bring people together, so that we may stay here on this earth. 

 

28 Décembre 2020 

C'était un jour où beaucoup de choses se sont passées. Des choses assez importantes. 

Mais ici, nous resterons sur l'histoire de la ligne de chant. 

La ligne se fraye un chemin dans le tissu de ses rêves. Il est, comme pour toutes choses, infini dans ses possibilités. 

Pour créer une ligne, il faut la créer entre deux endroits, pour les relier. Peut-être, aussi on peut connecter la ligne, de sorte que ce soit une ligne qui peut être suivie à l'infini. 

Et ensuite, offrez-le à tous ceux qui voudront peut-être chanter, trouver leur maison et se réconforter, afin qu'ils puissent voir qui ils sont. 

Il doit être bien utilisé pour faire ressortir le chant des autres. Il faut lui donner son but, avec une grande intention et en connaissance de cause. 

Et donc à ressentir pendant des centaines d'années. 

Aujourd'hui, quelques larmes lui sont venues aux yeux en chantant sur la ligne, 

car il a réalisé quelque chose. 

Tous ceux qui chantent, ils chantent pour préparer le cœur des autres à leur vie. 

Ils chantent pour préparer le cœur des autres à l'ampleur de l'expérience humaine qui les attend. 

Et ainsi, nous écoutons ceux qui semblent nous comprendre le plus, ceux que nous ressentons nous voient et chantent pour nous, préparant nos cœurs. 

Mais, bien sûr, qu'en est-il des chanteurs? 

Ils savent, bien sûr, qu'il y en a d'autres qui chantent. Chanter pour leur peuple, leur donner leur maison. 

Et pourtant, parfois, ils choisissent de chanter pour leur propre peuple. 

Cependant, nous avons tout un avenir pour préparer les autres. 

Nous aurons besoin de nous tous. Nous aurons besoin de chaque personne pour s'unir et rétablir la paix. 

Ce sera un grand effort. 

Et donc, j'ai pensé marcher aujourd'hui, j'espère que les autres entendront que je chanterai toutes les chansons. J'espère qu'ils entendront que j'aimerai toutes les chansons, toutes les langues et que j'apprendrai autant que je pourrai pendant que je suis ici. 

Pour quoi faire d'autre, pour se préparer à ce qui nous attend, mais pour essayer de chanter au cœur de chaque personne et de rassembler les gens, afin que nous puissions rester ici sur cette terre.

December 30, 2020

 

It snowed today, quite a lot. About 4 inches, perhaps more. He was about to walk on the line again for the last time that day. Earlier, he may as well have been a Snowman in Peru, for the snow stuck so thickly to the alpaca sweater. 

There were only some antics, much gliding about, the gliding performing the double duty of being fun and cleaning the ice paths where the line crosses the dirt path. It appears that is where ice forms. 

There are so many ways to sing, it is exciting!, he thought. But he was tired. Before sleep he wanted to walk once more. The path needs to be worn in quickly as the snow will likely be falling more and more very soon. And so he left. 

30 Décembre 2020 

Il a beaucoup neigé aujourd'hui. Environ 4 pouces, peut-être plus. Il était sur le point de marcher à nouveau sur la ligne pour la dernière fois de la journée. Auparavant, il pouvait aussi bien avoir été un bonhomme de neige au Pérou, car la neige collait si épais au pull en alpaga. 

Il n'y avait que quelques bouffonneries, beaucoup de glisse, le vol à voile accomplissant le double devoir d'être amusant et de nettoyer les chemins de glace où la ligne traverse le chemin de terre. Il semble que c'est là que la glace se forme. 

Il y a tellement de façons de chanter, c'est excitant!, Pensa-t-il. Mais il était fatigué. Avant de dormir, il avait envie de marcher à nouveau. Le chemin doit être porté rapidement car la neige tombera probablement de plus en plus très bientôt. Et donc il est parti.

January 1st, 2021

 

What an absolutely marvellous way to start the year. He walked a long time, for about 3 hours without stopping. 

To walk with a song is to unite with a song. When you find the proper speed, the proper feeling of the song will inhabit your body, and you will find yourself carried by it. It is an incredible thing, walking. There is so much emotion in the way that someone walks. Beautiful, joyous, full of life and downtrodden all exist in the pace of our feet. 

The path had become icy. This was what brought on the attention to walking speed. Normally, he walks quickly, unless he is very intentionally slow, or walking with another (in which case he always matches their pace in order to give them the best chance at being present and clear-headed). 

And so, icy, it needed to be widened a bit - an extra path on either side, so that people could perhaps now walk side-by-side on it. 

Tonight the thought of the cable came up. How wonderful it would be to walk with others on the line and share music, and sing together. 

There is something incredible about starting to sound like another. Each song a test of empathy. The voice of the singers all become singular, the voice of humanity. 416 songs from all over the world on shuffle. 

There is no longer a feeling over being overwhelmed, wondering, "Where to start?". That question fades away when it no longer matters at all, because you realize the point is simply to dive in.  

The line will, one day, be a healing pilgrimage for many. For now, it is just being walked in. 

1er Janvier 2021 

Quelle merveilleuse façon de commencer l'année. Il a marché longtemps, pendant environ 3 heures sans s'arrêter. 

Marcher avec une chanson, c'est s'unir à une chanson. Lorsque vous trouvez la bonne vitesse, la bonne sensation de la chanson habitera votre corps et vous vous retrouverez emporté par elle. C'est une chose incroyable, marcher. Il y a tellement d'émotion dans la façon dont quelqu'un marche. Beau, joyeux, plein de vie et opprimé, tout existe au rythme de nos pieds. 

Le chemin était devenu glacé. C'est ce qui a attiré l'attention sur la vitesse de marche. Normalement, il marche vite, sauf s'il est très intentionnellement lent, ou marche avec un autre (auquel cas il correspond toujours à leur rythme afin de leur donner les meilleures chances d'être présent et lucide). 

Et donc, glacial, il fallait l'élargir un peu - un chemin supplémentaire de chaque côté, pour que les gens puissent peut-être maintenant marcher côte à côte. 

Ce soir, l'idée du câble est venue. Comme ce serait merveilleux de marcher avec d'autres en ligne, de partager de la musique et de chanter ensemble. 

Il y a quelque chose d'incroyable à commencer à sonner comme un autre. Chaque chanson est un test d'empathie. La voix des chanteurs devient toute singulière, la voix de l'humanité. 416 chansons du monde entier en lecture aléatoire. 

Il n'y a plus le sentiment d'être submergé, de se demander "Par où commencer?". Cette question s'estompe lorsqu'elle n'a plus d'importance du tout, car vous réalisez qu'il s'agit simplement de plonger. 

La ligne sera, un jour, un pèlerinage de guérison pour beaucoup. Pour l'instant, c'est juste en train d'être entré.

January 4th-5th, 2021

 

A line that weaves itself
round two, round two
is one for me, and one for you.
 

Today was a day of widening the path and singing the Songs of Understanding. It was the first time where he stopped and sang with himself, not with anyone else. The path has become comfortable, and he walks slower. 

Perhaps one must have to walk in circles for a long time before one begins to slow down, perhaps pause, and think about the circles. 

It's exciting to think of the seasons, the passing of time, with this path. The future will unfold itself, as it always does, and changes may come, but the path will remain steadfast.